Articles Happinez - Suivre son cœur

Suivre son cœur…

Quelle drôle d’idée ! Aurions-nous déjà oublié ?

Il nous accompagne depuis le début de notre conception, et nous ne savons que trop peu l’écouter et encore moins le suivre.

A la fois « pièce maîtresse » de notre organisme sans qui la vie ne pourrait circuler, il est aussi cet espace intérieur si intime que la raison ne peut le contrôler. Le cœur demeure un grand mystère pour qui cherche à la comprendre !

Savons-nous réellement l’écouter, quel est son message et la voie qu’il nous appelle à suivre ?

 

Dans une société moderne toujours plus friande de concepts affinés et sécurisants, il devient courageux et audacieux d’emprunter la voie du cœur. Il est même devenu un « concept » très tendance dans certains milieux !

 

Dans ce monde si complexe et paradoxal, nous avons épuisé tous les arguments de notre raison si active, notre cœur peut enfin émerger, s’exprimer car à l’instar de son homologue organique, sans lui aussi la vie ne pourrait circuler dans notre existence. Nous pensons (encore une fois !)  que suivre notre cœur c’est être un peu naif, innocent, fleur bleue ou un peu « peace and love ». Cette référence « enfantine » vient du fait que nous exprimions, enfant, notre élan du cœur. Aller vers quelqu’un pour lui témoigner notre amour, courir, sauter, danser, rire, oser nous avions de multiples façons de manifester spontanément les battements de notre cœur.

 

Même si « l’âge de raison » et les aléas de notre enfance ont rendu cette expression plus délicate, nous avons toutes et tous, à un moment donné, laisser notre cœur prendre les commandes de notre intérieur. Quelques secondes ont suffi à imprimer nos cellules …

Cette « mémoire », il nous faut la raviver encore et encore afin de mettre nos vies au diapason de la Vie ! Tout en lui donnant la maturité de notre vie d’adulte, nous harmonisons notre intérieur avec le mouvement de la Création. La graine s’ouvre à nouveau,  grandit et s’épanouit avec Amour tel un magnifique mandala.

 

Le cœur bat, danse dans un mouvement perpétuel et constant. Cette vibration au fond de nous même qui nous pousse à oser, à aimer. Sommes-nous encore capables de nous émerveiller de la vie ? Sommes-nous encore capables de suivre notre cœur et transformer notre quotidien ?

La pratique du mandala peut accompagner cette intime éclosion car elle n’appelle pas de réflexion mentale. Certes, vous pouvez passez du temps à « analyser » votre réalisation, vous passerez, à mon sens, à côté d’une partie de l’expérience. Laissez vous guider par le geste, les couleurs et les formes. Ne chercher pas de raisons à ce que vous créez, laissez simplement le plaisir éclore pour que votre cœur s’ouvre au fil du mandala. C’est un ré-apprentissage.

 

Selon certaines traditions énergétiques, le cœur est le point central du corps humain, l’espace de rencontre entre les énergies du Ciel et de la Terre. Le trait d’union entre les énergies masculines et féminines qui nous composent.

 

D’un point de vue initiatique et symbolique, nous pourrions, pour trouver notre cœur, « faire descendre » notre intellect dans la matière, débloquer notre mental mais aussi transcender nos désirs primaires et nos émotions pour monter jusqu’à lui. C’est une idée… Intéressante non ?

 

Vous trouverez ci-dessous une phrase-mantra pour vous accompagner dans votre création. Récitez-la autant de fois que nécessaire, et laissez-vous emporter dans cet espace unique situé à la croisée de nos chemins, au juste milieu …

 

“Je ferme les yeux et écoute la musique de mon coeur.

Son battement permanent rythme notre rencontre.

Jʼouvre mon coeur telles les pétales dʼune fleur et offre son nectar.

Jʼaime.”

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Sandrine Bataillard